La Rentrée Littéraire 2015 sur decitre.fr : plus de 500 romans français ou étrangers, de Beigbeder à Amélie Nothomb en passant par Delphine de Vigan. - page 10 Dossier rentrée littéraire 2019 : Moins et mieux . Cette année, il a reçu le prix Anaïs-Nin pour Eugenia. A ses côtés, on retrouvera plusieurs auteurs particulièrement attendus : Nathacha Appanah, succès 2017 avec Tropique de la violence et ses 14 prix, Karine Tuil, Olivier Rolin, Aurélien Bellanger, Violaine Huisman ou encore Philippe Forest. Sont donc attendus pour ce millésime 2019, selon les chiffres officiels du magazine Livres Hebdo, 524 nouveaux romans, ... La famille, star des romans de la rentrée littéraire; 25 fictions, 5 essais, 25 Bandes dessinées. Dossier rentrée littéraire 2019 : Moins et mieux . Parmi eux quelques auteurs qui vont faire parler d'eux à cette rentrée comme l'Américain cheyenne Tommy Orange (Albin Michel) dont Ici n'est plus ici a été sacré meilleur roman de l'année par la presse américaine, finaliste du Pulitzer et du National Book Award (300 000 ventes). Le parcours des Echappées de Lucie Taïeb aux éditions de l'Ogre mène aussi vers l'émancipation. » s'interroge l'auteur de La maison du sommeil, prix Médicis étranger 1998. Un secteur qui se contracte . ... Publié le 19/08/2019 à 07:49 La rentrée scolaire est lancée en Franche-Comté, comme dans toutes les régions françaises. 26.06 2019. Conversations entre amis de l'Irlandaise Sally Rooney (L'Olivier), âgée de 26 ans, incarne une nouvelle vague irlandaise issue notamment de la revue The stinging fly. Dans ce 7e roman, Siri Hustvedt traite les thèmes qui lui sont chers : la mémoire et le passage du temps à travers l'histoire de S. H., apprentie romancière en 1978 qui retranscrit les monologues de sa voisine Lucy, et retombe sur ce journal quarante ans plus tard (Entretien, LH 1222, du 14.6.2019, p. 32). Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ? Fils d'une mère juive et d'un père catholique, il est exclu du collège pour avoir adressé une lettre antisémite à l'un de ses professeurs. Se sont majoritairement des femmes qui font écho à des sujets de société, notamment le féminisme. Sa véritable identité, Rosemary Brown, personnage qui a inspiré Eric Faye pour écrire La télégraphiste de Chopin (Seuil), préfère la dissimuler. Il s'agit plutôt de retrouvailles pour L'Aube qui renoue avec deux auteurs ayant publié il y a plusieurs années dans la maison, Pierre Sérisier et Samira El-Ayachi, et pour Rivages, qui s'appuie de nouveau sur Alban Lefranc, de retour dans la maison après plusieurs romans chez Verticales. Rentrée littéraire 2019 : une nouvelle cuvée de 524 romans à découvrir. Certains éditeurs continuent l'accompagnement et réitèrent leur confiance pour un deuxième roman. Fatou Diome, jusqu'alors éditée chez Flammarion suit Gilles Haéri chez Albin Michel, tandis que Monica Sabolo, migre, à la suite de Karina Hocine, de Lattès à Gallimard. Covid-19 : l'OMS redoute une nouvelle vague début 2021 et recommande le port du masque à Noël, D'après des chercheurs toulousains, le dioxyde de titane, un additif toxique, se transmet au fœtus, Tarn-et-Garonne : une mère de famille jugée pour avoir menacé une enseignante sur un groupe Facebook anti-masque, Tests Covid-19 : raz-de-marée dans les laboratoires d'analyses avant les fêtes. Avec son ironie habituelle, il raconte l'histoire de la famille Trotter sur fond d'émeutes à Londres en 2011, de fièvre joyeuse et collective des Jeux olympiques en 2012, jusqu'au couperet du référendum sur le Brexit. La littérature anglo-saxonne s'ouvre depuis quelque temps à une nouvelle géné-ration d'écrivains issus de parents émigrés comme : Anissa M. Bouziane, née d'un père marocain et d'une mère française (pour son premier roman, Sables, Mauconduit), Kapka Kassabova, née en Bulgarie (Marchialy), Sana Krasikov, née en Ukraine (Albin Michel), Ottessa Moshfegh, de père iranien et de mère croate (Mon année de repos et de détente, élu meilleur roman de l'année 2018 par Time, Fayard), Kamila Shamsie, originaire du Pakistan (Embrasements, Women's Prize for Fiction 2018, Actes Sud). Prix littéraire. Le cœur de l'Angleterre, traduit de l'anglais par Josée Kamoun, Gallimard Jonathan Coe revient, dans la veine de Testament à l'anglaise (prix du Meilleur livre étranger 1996) à une peinture de l'Angleterre des années 2010. Un secteur qui se contracte . Que vous soyez passionnés de Littérature Française, de Littérature Étrangère ou désireux de découvrir des Premiers Romans, vous trouverez votre bonheur parmi notre sélection. (Photo : Enora Hillaireau) Elle est là. La violence de l'arrachement, notamment par l'exil, demeure une thématique qui traverse de nombreux romans de l'automne. 524 romans pour la rentrée littéraire 2019. Stéphanie Kalfon incarne de nouveau la rentrée Joëlle Losfeld après les poétiques Parapluies d'Erik Satie, Le Passage rappelle Olivier Rogez, grand prix SGDL du premier roman en 2017 pour L'ivresse du sergent Dida, Alma soutient Julie Moulin, quand Le Dilettante programme Didier Delome, ex-flamboyant galeriste, un an après Jour de dèche. Le Mercure de France publie trois auteurs, dont Astrid Eliard et Agnès Vannouvong, qui signe son 4e roman, L'Olivier en édite 2, dont le très attendu Jean-Paul Dubois, Robert Laffont en prévoit 5 pour août, dont Jérôme Attal et Sophie Fontanel, quand Albin Michel aligne 13 romanciers contre 16 l'an passé. Dans ce roman, tiré à 20 000 exemplaires, l'ancienne psychanalyste confronte une psychologue, en croisière avec ses enfants, à la détresse d'un migrant à la mer. Karine Tuil met en marche la machine médiatico-judiciaire dans Les choses humaines (Gallimard) à propos d'une affaire de viol présumé. Que vous soyez passionnés de Littérature Française, de Littérature Étrangère ou désireux de découvrir des Premiers Romans, vous trouverez votre bonheur parmi notre sélection. La rentrée littéraire est un terme qui désigne une période à partir de fin août, où il y a une grande concentration de nouvelles parutions, chaque année. 16 classes. Dans La tentation de Luc Lang, ce chasseur blesse un cerf à la cuisse mais au lieu de l'achever, il se ravise, l'endort et l'emmène dans son pick-up pour le soigner. Oups ! Depuis deux semaines, la frénésie est la même dans toutes les librairies de France qui réalisent durant la rentrée littéraire de septembre un tiers de leur chiffre d'affaires annuel. Lauréate du Médicis en 2012, l'écrivaine met en scène une journaliste qui part à Newcastle pour alimenter sa tribune sur les OGM pour un quotidien national. Illustration : Julia Lamoureux. La rentrée littéraire en chiffres. 449 élèves . Programmé aussi pour cette rentrée, F20 d'Anna Kozlova (Stéphane Marsan) distingué par le prix du Bestseller russe 2017. Gallimard a fait venir en juin l'Américaine Regina Porter pour son premier roman Ce que l'on sème, et invitera en septembre le Britannique Jonathan Coe (Le cœur de l'Angleterre) et l'Autrichien Arno Geiger (Le grand royaume des ombres). / le 20 août 2019 Partager via Twitter. A la rentrée, l'ancien journaliste livre un roman familial autour d'un écrivain qui renoue des liens avec ses frères et sœurs. Des chiffres pleins d’espoir, surtout si l’on considère que l es Français ont repris la direction des librairies dès la sortie du confinement. Sur d'autres paquebots, au début du XXe siècle, Jeanne Benameur explore dans Ceux qui partent (Actes Sud) les destins croisés de personnages qui sont arrivés aux Etats-Unis. Fidèle au Seuil, où il édite depuis de très nombreuses années, le lauréat du prix Femina 2012 pour Peste & choléra fait coup double à la rentrée en publiant aussi le 14 août un essai littéraire, L'étrange fraternité des lecteurs solitaires. Tous les livres chez votre libraire en ligne On découvrira pour la première fois au rayon roman l'essayiste auteure de Bonjour paresse Corinne Maier avec A la conquête de l'homme rouge (Anne Carrière). Parmi les 524 Romans de la Rentrée Littéraire 2019, découvrez la sélection des Libraires Cultura ! Avec 188 titres (contre 186 l'an passé), la production de littérature étrangère affiche une belle stabilité après plusieurs années de cure d'amaigrissement, tandis que le nombre de romans français chute de 11,8 %, de 381 à 336 titres, son niveau le plus bas depuis vingt ans. Retrouvez l'essentiel de la rentrée littéraire 2019 : critiques, entretiens, sélections, débats dans les émissions et les articles de France Culture. La maison du groupe Madrigall voit le départ de Clarisse Gorokhoff, qui signe aux Equateurs, de Didier Blonde en partance pour le voisin Mercure de France et Dominique Barbéris, accueilli chez Arléa. Tandis que Mauconduit et Globe, qui investit désormais le champ de la fiction, font leur première rentrée étrangère. Comme chaque année, la rentrée fait la part belle aux découvertes, avec des premiers romans : Cadavres exquis de l'Argentine Agustina Bazterrica (Flammarion), La passagère du Saint-Louis de l'Américain Armando Lucas Correa (Presses de la Cité), Villa Pirasol de l'Allemande Susan Kreller (Presses de la Cité), Kintu de l'Ougandaise Jennifer Nansubuga Makumbi et Daniel Saldana Paris (Métailié), Dégels de Julia Phillips (Autrement), L'été meurt jeune de l'Italien Mirko Sabatino (Denoël), L'âge de la lumière de l'Américain Whitney Scharer (L'Observatoire), Il était une fois dans l'Est du Slovaque Arpad Soltesz (Agullo), prix du Premier roman slovaque en 2017. Vous souhaitez bénéficier de davantage de connexions simultanées ? "Un risque élevé" de nouvelle vague début 2021 : l'OMS s'inquiète, DIRECT. Parmi les auteurs à faire leurs premiers pas dans la fiction, chaque année, nombreux sont ceux venus du corps enseignant comme Lucie Delvert (L'allée des manguiers, Balland), Alexandra Koszelyk (A crier dans les ruines, Aux forges de Vulcain), Gil Bartholeyns (Deux kilos deux, Lattès) ou Josselin Guillois (Louvre, Seuil). La première sélection du prix Sade 2019. Amazonia, Seuil Comme dans son précédent roman, Taba-Taba, la question de la transmission est au cœur d'Amazonia (tirage à 20 000), nouvel opus de l'écrivain-voyageur Patrick Deville, qui y suit le périple d'un père et de son fils remontant l'Amazone. Discrète au début de l’été, de plus en plus insidieuse au fil des vacances, elle s’est transformée en un raz-de-marée ravageur à… Les Américains James Frey, pour Katerina (Flammarion), Pete Fromm (La vie en chantier, Gallmeister), Sana Krasikov, considérée comme l'un des 20 meilleurs jeunes auteurs de la décennie (Les patriotes, Albin Michel), l'éditeur de Knopf, Andrew Ridker, pour son premier roman, Les altruistes, en cours de traduction en 17 langues (Rivages) ont fait un passage à Paris tout comme la Canadienne Miriam Toews (Ce qu'elles disent, Buchet-Chastel, vendu dans 13 pays). On a repéré pour vous quelques livres très attendus de la rentrée littéraire d'hiver 2019. Chez Gallimard, Karina Hocine, qui vient d'arriver au poste de secrétaire générale littérature, ramène de Lattès Monica Sabolo. L’été de RTL sera littéraire. L'écrivaine est notamment lauréate du prix Médicis 2013 pour Il faut beaucoup aimer les hommes. Une prise de conscience écologique qui est aussi présente dans La grande escapade de Jean-Philippe Blondel (Buchet-Chastel) ou dans Chimère d'Emmanuelle Pireyre (L'Olivier). Par. 04.07 2019. D'autres confient l'intégralité de leur rentrée à de nouveaux arrivants. Les lecteurs retrouveront aussi le Suisse allemand Christian Kracht (Phébus), la Britannique Ali Smith (Grasset), les Américains Valeria Luiselli (L'Olivier), Benjamin Markovits (Bourgois), Dave Eggers (Gallimard), Jim Fergus (Gallimard), Seth Greenland qui fait son grand roman de l'Amérique avec Mécanique de la chute (Liana Levi) et Irvine Welsh (Au Diable vauvert). Dans le premier roman de Joffrine Donnadieu, Une histoire de France (Gallimard), le viol est tabou car commis par une femme, France, sur une fillette, Romy. Dans le sillage de #Metoo, Mathieu Deslandes et Zineb Dryef signent à quatre mains Soir de fête chez Grasset, une enquête romancée sur le grand-père de l'un des auteurs, né en 1923 d'un rapport non consenti qui eut lieu lors d'un bal annuel. Une rentrée 4 + 3 . Une autre connexion de votre abonnement Livres Hebdo sera interrompue. Des écrivains, hommes et femmes, proposent des exofictions autour de l'écrivaine Virginia Woolf dans Virginia d'Emmanuelle Favier (Albin Michel), de Frida Kahlo dans Rien n'est noir de Claire Berest (Stock) ou de Christine de Pizan dans La non pareille de Michel Peyramaure (Calmann-Lévy). Avec un niveau similaire à celui de 2017, la production de premiers romans présente des textes d'auteurs qui baignent dans le milieu artistique et invitent les lecteurs au voyage. Des changements de forme mais une rentrée toujours aussi engagée, portée par Kaouther Adimi, deux ans après Nos richesses (prix Renaudot des Lycéens), Patrick Deville, Bernard Chambaz ou Vincent Message qui a travaillé près de dix ans à Cora dans la spirale. En septembre 2012 , 646 ouvrages de fiction étaient publiés [ … Beata Umubyeyi Mairesse revient dans Tous tes enfants dispersés (Autrement) sur le génocide des Tutsis auquel elle a survécu. Les éditeurs publient les ouvrages qu'ils pensent faire le plus de ventes avant les fêtes afin d'augmenter leur chiffre d'affaires. En septembre 2012 , 646 ouvrages de fiction étaient publiés [ … Le 11e roman de Karine Tuil, "Les choses humaines" (Gallimard) a été tiré à 45.000 exemplaires. Dans Les yeux rouges (Seuil), Myriam Leroy met en scène une trentenaire harcelée par un inconnu sur Facebook. Au total, 511 nouveaux romans vont paraître, contre 524 l'année dernière ( chiffres Livres Hebdo/Electre Data Services ). Tiré à 16 500 exemplaires, il met en scène un spécialiste de la prospective stratégique à la Commission européenne qui, intéressé par les technologies du futur, est approché par des lobbyistes. 1224 du 28/6/2019, p. 64). (AFP) - Les premiers titres de la rentrée littéraire d'automne ont commencé à paraître et un total de 524 romans dont 336 français et 188 étrangers sont attendus en librairie d'ici la fin octobre. ... Avec ce roman, nous commençons notre série de chroniques sur la rentrée littéraire. Rentrée littéraire. L'auteure des Chutes, prix Femina 2005, et de Mudwoman, Meilleur livre étranger 2013 de Lire, raconte un fait divers qui s'est déroulé en novembre 1999 dans l'Ohio : Luther Dunphy, se prenant pour un soldat de Dieu, tire à bout portant sur le docteur Augustus Voorhees, l'un des « médecins avorteurs » du Centre des femmes (Avant-critique, LH 1219, du 24.5.2019, p. 60). Au total, 524 romans – 336 français et 188 étrangers – sont attendus en librairie d'ici la fin octobre. Les rapports sont aussi violents entre Huma et sa grand-mère acariâtre dans On ne peut pas tenir la mer entre ses mains de Laure Limongi (Grasset). La rentrée littéraire en chiffres. De même l'Italien Paolo Giordano, l'auteur de La solitude des nombres premiers (Dévore le ciel, Seuil), le Suédois Steve Sem-Sandberg, Médicis étranger 2 016 (Lettres de pluie, Laffont), les Américains Kristen Roupenian (Avoue que t'en meurs d'envie, Nil) et Joshua Cohen (David King s'occupe de tout, une « Jewish comedy », Grasset) et la Chinoise Zhang Yueran, traduite pour la première fois en français (Le clou, Zulma). Les éditeurs comptent cependant sur quelques têtes d'affiche pour "booster" les ventes. Miss Islande, traduit de l'islandais par Eric Boury (Zulma) Partie de la ferme familiale pour tenter sa chance à Reykjavik comme écrivaine, Hekla est amenée à se présenter plutôt à l'élection de Miss Islande. Dans La campagne n'est pas un jardin, signé Stéphane Fière (Phébus), les uns appellent à la solidarité alors que les autres crient à la colonisation de leur territoire. Sur Katopia, des descendants de migrants français, les fulasi, représentent une minorité marginale mais dérangeante. On a repéré pour vous quelques livres très attendus de la rentrée littéraire d'hiver 2019. Girl, traduit de l'irlandais par Aude de Saint-Loup (Sabine Wespieser) Lauréate du prix Pen/Nabokov 2018 pour la portée internationale de son travail, Edna O'Brien poursuit son œuvre engagée aux côtés des femmes. Il est loin d'être le seul à porter cette année, pour la première fois, la programmation de grandes maisons tant le mercato qui se joue dans l'édition de littérature depuis un an a remodelé le paysage éditorial (1). Finalement, cette rentrée littéraire 2020 affiche 511 romans, contre 524 l’année dernière, soit seulement 13 livres de moins qu’en 2019. Comme chaque année, certains premiers romans sont devancés par leur réputation. Chez P.O.L, Frédéric Boyer porte intégralement cette rentrée, « la première sans aucune trace de Paul Otchakovsky-Laurens puisque certains de ses textes étaient encore programmés l'an passé », constate gravement l'ancien directeur éditorial de Bayard, qui ne compte pas « réinventer » la maison mais s'inscrire dans les pas de son fondateur. La protagoniste du livre de Nathacha Appanah (Le ciel par-dessus le toit, Gallimard) a dû se battre, livrée depuis son plus jeune âge par ses parents à la convoitise des hommes. La rentrée littéraire en chiffres. Eugénie, Louise et Geneviève, les protagonistes du Bal des folles de Victoria Mas (Albin Michel) ont été internées à la Salpêtrière, au XIXe siècle, car elles étaient à contre-courant. Olivier Dorchamps fait, lui, une plongée dans les racines marocaines de Marwan dans Ceux que je suis (Finitude). Rentrée littéraire 2019 : notre sélection des meilleurs romans. L'Allemande Christine Wunnicke (J. Chambon) a reçu le prix Franz-Hessel 2016 pour Le renard et le docteur Shimamura. Mais l'enjeu demeure de taille. Deux ans après Ma reine, Jean-Baptiste Andréa revient à L'Iconoclaste, qui parie aussi sur Cécile Coulon. LA RENTRÉE LITTÉRAIRE 2019 - S’il n’en restait que 100 - De la magie en toute chose Se laisser happer par un livre, c’est mettre entre parenthèse notre vie, transformer l’instant en un moment d’exploration et d’imagination. 1224 du 28/6/2019, p. 58). I. C. Cette rentrée voit le retour de narrateurs aussi jeunes que lucides dans la veine d'En attendant Bojangles d'Olivier Bourdeaut (Finitude, 2016), Ma reine de Jean-Baptiste Andrea (L'Iconoclaste, 2017) ou La vraie vie d'Adeline Dieudonné (L'Iconoclaste, 2017). Par. Dans une dystopie digne de Game of thrones (Rouge impératrice, Grasset), Léonora Miano explore, elle, une Afrique imaginaire au XXIIe siècle. Culture; Eric Faye déclenche notre chemin de Damas littéraire / le 20 août 2019 Arléa accueille Dominique Barbéris (Gallimard) et Géraldine Jeffroy, Le Bord de l'eau fait appel à Bruno Wajskop, Gaïa à Philippe Gerin, La Goutte-d'Or ouvre la porte à Christophe Tison (Gallimard), Macula à Mustapha Benfodil, Le Nouvel Attila s'appuie sur Isabelle Flaten et Kévin Lambert, Héloïse d'Ormesson mise sur trois nouveaux arrivants, Pierre Colin-Thibert, Annabelle Combes et Jean-Paul Delfino, Pygmalion défend Sophie Dabat, et Sable polaire présente Jérémy Sebbane. Sophie Charnavel, directrice déléguée de Plon depuis septembre dernier, appuie son programme sur deux figures publiques, le rappeur Abd Al Malik et le critique gastronomique François Simon, quand Lisa Liautaud, nouvelle directrice littéraire chargée de la fiction française chez Calmann-Lévy, amène Philippe Hayat et s'entoure du populaire Yann Queffélec. Avec 82 titres au total, la rentrée des premiers romans s'annonce contractée de 12,8 %, par rapport à une année record 2018, à 94 titres, et retrouve son niveau de 2017. Au Seuil, Hugues Jallon, venu de La Découverte, appose sa touche en délocalisant la présentation de rentrée sur la rive droite, où il a dévoilé la nouvelle couverture de la collection « Cadre rouge » et la gazette de rentrée littéraire.

Chanson San Francisco Scott Mckenzie, Corona Voyage égypte, Faire Un Commentaire En Anglais, Patrick Dewaere Fille, Prix Voyage états-unis 15 Jours, Nouvelles Internationales Tv5, Dégustation Chocolat Bruges, Philippe Doucet Canal Malade, Westlife Seasons In The Sun, Base De Loisir Montigny Sur-loing, Ambassade Italie Covid,